Skip to main content

La crèche itinérante est en général un véhicule qui est doté de plusieurs commodités. Ce véhicule est aménagé et opérationnel pour accueillir les enfants afin d’aider les parents occupés. Lorsque vous désirez ouvrir une micro-crèche, il est important de s’approprier certains prérequis. Dans cet article, vous aurez un zoom sur les étapes de création d’une crèche itinérante.

Qu’est-ce que la crèche itinérante ?

Il faut préciser que la crèche itinérante peut prendre plusieurs connotations. En effet, elle peut être considérée comme un centre d’accueil aux enfants d’au moins 5ans. Ici, on priorise les plus jeunes et les non scolarisés au détriment des autres enfants. La crèche itinérante peut être installée sur de multiples communesdans les salles offertes par les collectivités territoriales.

Ces salles sont souvent dotées de cadre de jeux, de repos, de cuisine et même sanitaire.Protection Maternelle et Infantile effectue des contrôles pour s’assurer que les enfants vivent dans cadre agréable. Mieux, une équipe d’expert sillonne les centres avec véhicule utilitairechargé du matériel de pédagogie. Elle l’installe et l’adapte selonl’espace disponible et le nombre d’enfants.

Mais comment créer une crèche ? C’est à présent la question à laquelle il convient de répondre.

Créer une crèche itinérante, comment s’y prendre ?

Pour créer une crèche, il faut passer par plusieurs étapes. Pour ce faire, il faut partir du problème social auquel on a l’objectif de résoudre. Ensuite, il faut effectuer un plan détaillé de vos aspirations. Tout en tenantcompte des conditions de réussite. Seul, il est difficile de construire ce genre de projet. Il faut alors mobiliser des partenaires.

Problème social constaté

Souvent, les femmes qui ont de petits-enfants éprouvent de difficulté à s’intégrer dans la vie administrative. Cela peut être dûau manque de crèche adaptée pour prendre convenablement de leurs enfants. Par exemple, en milieu rural, les crèches sont généralement loin du service de la femme. Aussi, le mode de fonctionnement de ces crèches laissées parfois à désirer.

Proposition de solution

Au regard de cet état des lieux, il vous revient de proposer des solutions plus efficaces. Pour y parvenir, il vous faut :

  • Mettre à disposition des parents une équipe de garde enfant professionnelle et compétente ;
  • Offrir aux enfants un cadre sécurisé afin de gagner la confiance des parents ;
  • Rapprocher la crèche itinérante des parents pour leur alléger la peine en ce qui concerne le déplacement.

Voilà quelques pistes de solutions parmi tant d’autres qui peuvent porter votre projet.

Plan détaillé

Le plan détaillé vous amène à établir une feuille de route qui vous permet d’être méthodique. Pour le cas d’espèce, deux moyens s’offrent à vous pour bénéficier des subventions et être efficaces.D’une part, vous mettez à disposition des parents, un bus optimisé. En effet, ce bus doit offrir :

  • Un espace de crèche ;
  • Mobile, qui va de contrée en contrée notamment selon les lieux où le besoin existe.

Il vous faut procéder à un aménagement parfait pour accueillir les gosses. Par ailleurs, vous devez recruter un professionnel qualifié qui se chargera de l’encadrement. Vous pouvez aller à plusieurs personnes, il n’y a pas de restriction en la matière. Cependant, vous êtes tenu pour l’encadrement, d’engager une personne compétente et un accompagnateur. Et ceci, peu importe l’effectif des enfants. Il vous suffit alors de savoir comment créer une crèche parentale.

Par exemple, il faut une personne qualifiée pour un groupe de cinq enfants qui ne marchent pas. Et une personne compétente pour un groupe de huit enfants qui marchent déjà. D’autre part, vous optez pour le bus de ramassage des enfants. Ce bus assure le déplacement des enfants vers un espace de crèche centrale.

Pour ce faire, la crèche centrale doit répondre à certaines conditions. Celle-ci doit présenter les mêmes aménagements qu’une crèche classique. Ici également, vous devez savoir comment créer une crèche municipale et son fonctionnement.

Conditions de réussite

Pour assurer la réussite de votre projet, il faut nécessairement la réunion de certaines conditions. Pour commencer, vous devez mettre à disposition, les moyens financiers nécessaires pour aménager le bus. Et ceci en fonction des besoins. Ensuite, à cela s’ajoute, le prix du carburant, de l’assurance et surtout du salaire du chauffeur.

En général, ce sont les collectivités qui sont les plus aptes réaliser ce genre de projet. Ce projet étant déficitaire, les entreprises sont souvent réticentes à l’idée d’y investir. Dans ces conditions, il est conseillé de s’entourer de partenaires fiable et prêt à s’engager sur le long terme. L’engagement sur le long terme importe même plus que le coût lié aux charges de fonctionnement.

Par rapport aux deux propositions décrites au niveau du plan détaillé, le bus qui ramasse est moins coûteux. Libre à vous de décider le terrain sur lequel vous allez engager.

La mobilisation des partenaires

Il existe à cet effet de multiples organismes qui peuvent accepter d’accompagner le projet. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer la CAF, les collectivités territoriales ou locales, l’État, l’Union Européenne, etc. Avec la CAF par exemple, elle peut s’occuper de 50% des frais de fonctionnement. Il s’agit d’un partenaire de choix dans le cadre du contrat « tempslibre » ou du contrat d’enfance. Il faut toutefois préciser que la signature de ce contrat ne peutse faire que par la commune.

En ce qui concerne l’Union Européenne, elle accorde aussi des aides au projet de création de crèches.Cependant, elle n’est pas très enthousiaste à l’idée de financer un projet de crèche itinérante. La seconde option du bus qui assure le déplacement des enfants vers une garde centrale l’intéresse plus.

Quels paramètres prendre en compte pour calculer les coûts de fonctionnements ?

Dans ce type de projet, tout calcul doit se faire en tenant compte du long terme. À cet effet, il faut amortir un plan prévisionnel sur 10 années par exemple. Alors, il faut acheter un véhicule et établir un plan d’amortissement sur les 10 années. Penser l’aménagement intérieur du véhicule sur 10 années. Par rapport aux accessoires de pédagogie, il faut les acheter et prévoir un plan de renouvellement.

Outre ces points, il faut également prendre en compte les frais du personnel et d’animation. À ce niveau, il faut se baser l’indice coût de la vie pour établir un plan prévisionnel sur 10 ans. Il faut aussi prendre en compte, les frais de gestion, d’administration, d’assurance et de location. Outre ces points cruciaux, il importe de savoir le type de crèche itinérante qu’il conviendrait de créer. Du moment où le coût varie en fonction du type de projet.

La crèche itinérante : quels avantages ?

La crèche itinérante offre un cadre d’échange, d’éveil et de socialisation aux enfants. La crèche itinérante est aussi un cadre de découverte et d’apprentissage pour un enfant. Lorsque l’environnement est propice et favorable, l’enfant pourra optimiser sa curiosité grâce aux activités ludiques. Elle participe aussi au renforcement des liens sociaux surtout en milieu rural.

La crèche itinérante parentale : Comment y inscrire un enfant ?

L’inscription d’un enfant à une crèche itinérante parentale nécessite de prendre au préalable les informations. Et pour ce faire, il faut se rapprocher de la structure en charge de la gestion de la crèche. Dans le cas de la crèche parentale, les conditions d’inscription varient selon la commune ou l’établissement. Elle varie aussi selon votre lieu d’habitation, de votre bourse ou de votre situation matrimoniale.

Pour connaitre la formalité à remplir, il faut vous renseigner auprès de l’association également. Souvent, il y a un formulaire à remplir suivi d’un entretien avec le directeur de la structure. Par ailleurs, pour constituer un dossier, il est exigé généralement des informations sur votre famille. Vous devez donner de précision surla durée de garde voulue.

Dans la constitution de votre dossier, les pièces ci-après peuvent être demandées :

  • Les papiers justificatifsde votre travail (attestation de travail) ;
  • Fiche de paie ;
  • Une attestation de résidence qui date de moins de 3 mois ;
  • Les copies de votre livret de famille ainsi que l’acte de naissance des enfants ;
  • Une copie du carnet de vaccination ou autres documents sanitaires nécessaires ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Une attestation de prestation CAF.

Comme nous l’avions souligné un peu plus haut, les pièces à fournir varient selon la structure.

Crèche itinérante parentale : quelles particularités ?

Ce type de garderie est en général géré soit par une association ou soit par la commune. Tout comme la garderie classique, la crèche itinérante parentale doit répondre à un certain encadrement administratif. Il faut par exemple qu’un éducateur de jeunes enfants, d’infirmiers, de psychomotriciens y travaille.Outre ceux-ci, l’encadrement supplémentaire revient aux diplômés de CAP petitenfance et la présence de puéricultrices est requise. Parfois les travailleurs ayant un diplôme BEP carrière sanitaire et sociale peuvent s’occuper d’eux aussi.

En matière de financement, il faut dire que cette crèche est financée par plusieurs structures. À titre d’exemple, on peut citer la PSU (prestation de service unique). Elle peut également contracter un contrat avec le CEJ (contrat enfance jeunesse). Et évidemment la CAF qui est un partenaire financier nécessaire pour ces crèches. La crèche itinérante parentale accueille en principe 20 enfants. Toutefois elle peut en accueillir plus par dérogation.

Ici, la prise en charge de l’enfant suit une certaine particularité. Si on part du postulat selon lequel chaque enfant est différent, le traitement varie en fonction de l’enfant. Pour ce faire, l’enfant est pris en charge individuellementtout en veillant à l’interaction avec les autres. Cette prise en charge se fait en fonction son histoire familiale, de sa personnalité. Il y a également ses envies qui sont prises en compte sur la base des règles de la vie en collectivité.

Comment être au courant des activités et informations sur les crèches itinérantes ?

Pour s’informer sur les activités des crèches, il faut directement s’adresser aux structures. Pour suivre les factures par exemple, on procède par la manière classique notamment par envoi postal. Il importe aussi de préciser dès la nouvelle année (2022), toute cette procédure évoluera. En effet, l’ensemble des informations se retrouveront sur le portail famille. Ceci est déjà effectif pour les plus grands enfants accueillis au sein des accueils de loisirs.

IL s’agit de l’outil qui va rendre simple et facile la gestion des relations. À titre illustratif, lorsque vous disposez d’un compte personnel, vous pouvez effectuer plusieurs démarches. Vous pouvez procéder à une inscription, au paiement des factures, du dépôt des dossiers administratifs. Vous pourrez également effectuer la suivie de vos prestations. En clair, retenons que la création de crèches itinérante nécessite la mobilisation de moyen financier conséquent. Il faut également penserle projet sur le long terme. Au-delà de tout cela, la création d’une crèche itinérante vaut le coup en raison du soulagement qu’elle apporte aux familles dans le besoin.

Informations

Laisser un commentaire