Skip to main content

Le manque de place dans les crèches est une question d’actualité au sein de plusieurs familles ayant de nouveau-né. Certaines familles chanceuses bénéficient des conseils pour réussir à trouver une crèche. Pour alléger la peine des parents, plusieurs structures privées se sont lancées dans la création de crèches. Découvrez comment fonctionne une crèche privée.

 Qu’est-ce qu’une crèche privée ?

Parmi les crèches privées se trouvent les micro-crèches, les entreprises de crèches et les crèches associatives. Ces structures privées sont dans l’ensemble conventionnées par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).

Grâce à cela, les crèches privées obtiennent une subvention de l’État. Ainsi, les familles qui viennent vers elles peuvent bénéficier des mêmes tarifs que dans une crèche municipale.

Cette faveur est toutefois sous certaines conditions. En effet, ces crèches privées doivent exercer dans le respect d’une réglementation stricte. Leur fonctionnement suit le même cadre établi par l’état pour les crèches classiques. Elles doivent donc suivre les mêmes normes concernant la qualité et le contrôle.

Les crèches privées travaillent de commun accord avec les municipalités. Il faut cependant souligner que leur fonctionnement reste assez complexe. Plusieurs inquiétudes sont exprimées par de nombreux parents. Entre autres questionnements, il y a : comment fonctionne une crèche ? Pour y répondre, voici les différents types de crèches privées.

Les différents types de crèches privées

Dans le privé, il existe aussi plusieurs types de crèches. Il convient donc de se renseigner sur : comment savoir de quelle crèche on dépend.

La délégation de service public

Une entreprise privée peut se voir octroyer la gestion d’une crèche pour le compte d’une collectivité. C’est cela qui se désigne sous le terme de DSP (Délégation de Service Public).

Parfois, l’opérateur privé se voit confier la création de la crèche ainsi que sa gestion. Dans ce cas, il s’agit d’une délégation complète de service public. Il faut toutefois notifier que, quel que soit le cas, l’attribution des places demeure sous le contrôle de la municipalité.

Les crèches inter-entreprises

Il s’agit de crèche créée et gérée par des structures privées. Ces dernières peuvent bénéficier ou pas du financement des entreprises. Les places qui s’y trouvent sont pour la plupart réservées aux employés des sociétés se trouvant à proximité. Les entreprises peuvent y prendre des places, quelles que soient leurs tailles (grandes entreprises, PME, TPE, etc.).

Les entreprises concernées bénéficient de l’aide de l’État. Cela se fait à travers un crédit d’impôt famille. L’employé quant à lui profite finalement d’un tarif similaire à celui facturé en crèche publique.

En effet, son employeur se charge de financer la part qui revient habituellement à la mairie. Dans certaines crèches de ce type, les places restantes sont proposées à la mairie. Ils deviennent dans ce cas des crèches mixtes où se retrouvent regroupées collectivités et entreprises.

La crèche mono-entreprise

Ce type de crèche est actuellement rare. Ici, la crèche est créée par une structure privée et ses places sont exclusivement réservées aux employés d’une seule entreprise. La crèche se trouve généralement dans les locaux de l’entreprise ou à proximité.

Informations

Laisser un commentaire