Skip to main content

Votre enfant vient de passer la barre des deux mois. Il vous faut lui trouver une place en crèche en urgence. Mais vu le nombre de type de crèches proposée, vous semblez perdu dans votre choix. Suivez ce guide pour savoir de quelle crèche vous dépendez.

Les différents types de crèches

Le nombre de structures qui accueillent des enfants est élevé. Connaitre et comprendre chaque type de structure peut s’avérer utile pour effectuer le meilleur choix pour votre petit ange.

La crèche collective

Il s’agit là du type d’établissement le plus rencontré en France. Ce genre de crèche peut être municipale, privée ou associative. Dans une crèche collective, ce sont les professionnels de la petite enfance qui s’occupe de vos enfants.

Vous y retrouverez des éducateurs de jeunes enfants, un psychologue, des auxiliaires de puériculture et un médecin. La capacité d’accueil de ce type de structure fait en moyenne 20 à 60 enfants. Ils y accueillent uniquement des enfants dans la tranche d’âge de 3 mois à 3 ans.

La crèche parentale

Ici, les enfants se retrouvent sous la garde de leurs parents. En effet, ces derniers se relaient pour prendre eux-mêmes soin des enfants. La Protection Maternelle et Infantile passe fréquemment vérifier les conditions de garde d’enfant dans ce type de crèche.

La crèche familiale et la crèche multiaccueil

Dans une crèche familiale, l’enfant est gardé la majeure partie du temps par une assistante maternelle à domicile. Ils passent ensuite une demi-journée ou une journée entière en crèche. Cela permet à l’enfant de connaitre la vie en collectivité.

Quant à la crèche multiaccueil, elle propose aux parents différentes alternatives de garde. Vous pouvez choisir entre une halte-garderie ou un jardin d’enfants. Votre enfant bénéficie donc d’un accueil ponctuel, d’urgence ou régulier.

La microcrèche

C’est comme une crèche collective. Mais étant une petite structure, sa capacité d’accueil reste très réduite. Elle s’estime à 10 enfants au plus.

Crèche municipale

Ici, la capacité d’accueil s’élève à 40 enfants au maximum. Sa gestion s’effectue par la mairie.

Crèche privée ou d’entreprise

Notez que le fonctionnement d’une crèche privée est quasiment le même que celui d’une crèche municipale. Le financement de ce type de crèche revient à la mairie et à l’employeur.

Crèche associative

Comme son nom le sous-entend, ce sont des associations qui s’occupent de sa gestion. Les enfants y sont accueillis à partir de 2 mois et demi jusqu’à 3 ans.

Halte-garderie

Son système de garde est à l’opposé de celui de la crèche collective. Ici, la garde est ponctuelle. L’enfant bénéficie de 3 demi-journées au plus en une semaine.

Comment inscrire son enfant dans une crèche ?

Après avoir résolu le problème du choix, le sujet d’inquiétude est : comment être accepté en crèche ? Sachez que pour trouver une place en crèche, il convient de commencer les démarches très tôt.

Déjà à six mois de grossesse, vous devez effectuer les démarches pour la préinscription. À la naissance de l’enfant, confirmez ensuite votre demande.

Le nombre de places disponibles est extrêmement limité. C’est pour cela qu’il faut vous hâter de constituer le dossier d’inscription. Il doit contenir :

  • l’acte de naissance de l’enfant (un livret de famille à défaut) ;
  • justificatif de domicile ;
  • déclaration de revenus, la dernière en date ;
  • justificatifs de revenus ;
  • copie du numéro d’allocataire CAF et du carnet de l’enfant.

En procédant ainsi, vous avez plus de chance d’être accepté.

Informations

Laisser un commentaire