Skip to main content

Vous aimeriez prendre soin de votre bout de chou et le garder vous-même toute la journée et tout le temps. Cependant, vos activités professionnelles ne vous permettent pas de vous offrir un tel plaisir. Vous désirez quand même ne pas le confier à une structure loin de votre maison. Mais comment trouver une crèche près de chez soi ? En attendant la réponse, découvrez la différence entre une MAM et une crèche.

Qu’est-ce qu’une maison d’assistantes maternelles ?

Une maison d’assistantes maternelles ou MAM constitue un lieu de vie où se regroupent plusieurs assistantes maternelles (2 à 4). L’objectif de ce regroupement consiste en la création d’un espace de socialisation parfaitement et totalement adapté aux enfants. Le cadre est à la fois sûr et bienveillant.

Chaque conseil départemental délivre aux assistantes maternelles un agrément pour officier en se regroupant en MAM dans leur département. Au sein de ce milieu socialisant, les assistantes accueillent les enfants âgés de 10 semaines jusqu’à 3 ans.

Parfois, des enfants ayant jusqu’à l’âge de 6 ans y sont aussi accueillis. Cela se passe généralement sur des temps périscolaires. Chaque assistante maternelle selon son agrément peut accueillir un nombre maximum de 4 enfants.

Comment fonctionne une MAM ?

Dans une MAM, les assistantes maternelles travaillent de façon indépendante les unes des autres. Elles sont directement salariées des particuliers qui les emploient.

En outre, pour les parents, aucune différence n’existe au niveau des dispositions réglementaires. Quand ils vont vers une MAM ou qu’ils emploient directement une assistante maternelle, les mêmes prestations sociales ont cours.

Dans une maison d’assistantes maternelles, il existe une certaine particularité dans l’accueil. Cette spécificité réside dans le fait qu’une assistante maternelle peut déléguer la garde de l’enfant qui lui est confié. Cela se réalise bien évidemment avec la permission écrite des parents de l’enfant.

Il faut souligner que pour déléguer l’accueil d’un enfant, il faut tenir compte des limites de l’agrément de chaque assistante maternelle. Avec une délégation bien encadrée, il peut être proposé un temps d’accueil beaucoup plus important. Cela facilite aussi l’organisation de diverses activités selon l’âge des enfants.

Les modalités d’inscription

Chaque famille désirant confier un enfant signe un contrat avec une assistante maternelle (assmat). Dans ce contrat, il doit être stipulé que l’assmat peut déléguer la garde aux autres membres de la MAM.

Les places étant limitées, les demandes sont prises en compte par ordre de priorité. Après son inscription, l’enfant bénéficie d’une période d’adaptation. Ce n’est qu’après cela que son accueil devient définitif. Les modalités se définissent ensemble avec les parents.

Pour inscrire votre enfant, il vous faut remplir une fiche de renseignement. Vous devez disposer de la fiche médicale de l’enfant. Vous devez fournir également la liste de ceux qui ont l’autorisation de chercher l’enfant hormis vous.

Si vous êtes séparé de votre conjoint, il faudra ajouter aux pièces une copie du document justifiant votre droit de garde. Il est aussi exigé la pièce justificative de l’exercice de l’autorité parentale. Comprenez que sans ces documents, aucune demande de vous ou de votre conjoint ne sera prise en compte.

En bref

Une MAM regroupe plusieurs assistantes maternelles dédiées entièrement à l’accueil d’enfants. Il s’agit d’un lieu de socialisation idéal pour vos petits anges. Il y est proposé un large panel d’activités pour grands et petits.

Qu’est-ce qu’une crèche ?

Il s’agit d’un cadre d’accueil pour enfant âgé de 2 mois et demi au moins. Ici, l’enfant découvre la vie en collectivité. La crèche est encadrée par une équipe de professionnels qui s’appuie sur un projet éducatif.

Comment fonctionne une crèche ?

La crèche est généralement gérée par la municipalité, une entreprise privée ou une association. Elle fonctionne sous la surveillance étroite de la Protection Maternelle et Infantile. Dirigée par une puéricultrice, elle accueille des enfants jusqu’à l’âge de 3 ans.

Les modalités d’inscriptions

Les parents doivent avoir une activité professionnelle ou être en recherche de travail ou en formation. Leur domicile doit être situé dans la même commune que la crèche qu’il convoite. Pour l’adhésion de leur enfant, il leur faut réunir :

  • l’acte de naissance de l’enfant et un justificatif de résidence ;
  • déclaration de revenus et justificatifs de revenus ;
  • carnet de l’enfant et copie du numéro d’allocataire CAF.

En bref

La crèche est encadrée par une équipe de professionnels. Les enfants y découvrent la socialisation. Seuls les enfants âgés de 2 mois et demi à 3 ans y sont accueillis. Le nombre de places disponibles et le coût d’une crèche par mois dépendent du type de crèche.

Les points communs entre une crèche et une MAM

  • Elles priorisent la socialisation de l’enfant ;
  • Présence d’une équipe de professionnels ;
  • Accueil d’enfants d’au moins 2 mois et demi.

Les différences entre une crèche et une MAM

De même qu’il existe une différence entre crèche ou nounou, il existe quelques points divergents entre crèche et MAM. Pendant que la MAM fonctionne selon le rythme de chaque enfant, la crèche se concentre sur un mode de fonctionnement collectif.

La MAM accueille au plus 16 enfants, la crèche peut en accueillir jusqu’à 60. Il existe plus de proximité dans une MAM que dans une crèche.

Informations

Laisser un commentaire