Skip to main content

Vous recherchez la meilleure manière de faire garder votre enfant pour retourner travailler?? Vous êtes sûrement partagé entre trouver une crèche en alternance et une nounou. Le choix peut sembler difficile sans certaines informations. Cet article vous présente donc les différences entre ces deux gardes pour vous faciliter le choix.

Horaire : quelle différence entre la crèche et la nounou??

L’horaire est l’un des points phares sur lesquels vous devez vous baser si vous vous demandez comment choisir sa crèche ou sa nounou. Les deux modes de garde présentent bien de différences sur ce point.

Les jardins d’enfants sont ouverts pratiquement toute l’année. Le personnel est toujours présent. Et s’il y en a qui s’absentent pour une quelconque raison, il y a toujours d’autres qui les relaient et remplissent convenablement leurs rôles. Il n’y a donc pas de risque de retrouver une garderie qui manque de personnel ou de professionnels à une période de l’année.

Cependant, les horaires d’un jardin d’enfants constituent très souvent un inconvénient pour les parents. En effet, ces derniers correspondent aux heures de travail classiques et il est rare d’en trouver de larges. Ils ouvrent généralement entre 7 h et 7 h 30 et ferment entre 18 h 30 et 19 h. Ce qui est souvent contraignant. Parfois, vous devez compléter ce temps avec une assistance maternelle.

Les horaires des nounous, par contre, sont flexibles et se calquent facilement à vos besoins. Par exemple, si vous allez au travail en soirée ou uniquement en matinée, l’assistante est la meilleure solution. Elle peut d’ailleurs venir à des heures plus tôt que la crèche et repartir à des heures plus tard que cette dernière.

Coût : Quel est le moins cher??

En ce qui concerne le coût, la garderie est sans aucun doute le mode de garde le plus avantageux. En effet, le tarif d’une place au jardin d’enfants est fonction de vos revenus et du nombre d’enfants que vous avez en charge. Il peut se retrouver entre 100 et 700 euros le mois.

De plus, cette garderie est éligible au crédit d’impôts, ce qui pourrait vous permettre de récupérer jusqu’à 50% de vos dépenses. Il n’est pas non plus rare que la mairie ou la Caisse des Allocations Familiales (CAF) accordent des subventions aux jardins d’enfants. Par ailleurs, le montant que vous payez prend souvent en compte les repas et les couches. Il n’y a que quelques micros crèches qui y font l’exception.

Par contre, il est difficile de déterminer avec exactitude le coût d’un service d’assistance maternelle. Leurs salaires varient en effet d’une nounou à l’autre et n’ont pas une base de calcul précise. Ils ne peuvent qu’être estimés et sont généralement plus élevés que le tarif d’une place à la garderie. L’écart se joue souvent à plusieurs dizaines d’euros.

Cette différence s’explique par certains points de vue, notamment celui administratif. D’une part, l’assistante maternelle travaille en moyenne plus de temps que la crèche. D’autre part, ce sont uniquement les parents qui gèrent les salaires de leur nounou. Ils s’occupent également de la gestion administrative, comme la perception du Complément du libre choix du Mode de Garde (CMG) ou l’aide financière de la CAF.

Mon bébé est malade, quelle est la meilleure solution : crèche ou nounou??

Dans ce cas, les nounours sont plus tolérants que les garderies. Si un jardin d’enfants doit accepter votre enfant, cela dépend en partie de son règlement intérieur et de la tolérance de son responsable. En effet, les crèches ont un certain nombre d’enfants à leur garde. Elles évitent donc de prendre le risque d’en contaminer en acceptant un enfant malade, et éventuellement atteint d’une maladie contagieuse.

Cependant, la majorité des garderies acceptent l’enfant malade au moins le premier jour de la déclaration. Cela arrange les parents en leur donnant le temps nécessaire pour s’organiser. Néanmoins, elles sont plus tolérantes sur les maladies peu contagieuses comme une simple rhinite.

L’assistante maternelle est généralement plus souple. Il vous suffit d’éclaircir déjà cet aspect lors de la signature du contrat, selon vos attentes. Elle sera tout à fait dans la capacité de prendre soin de votre bébé pendant votre absence.

Par ailleurs, lorsque la garde concerne une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM), l’assistante est tenue d’avoir une prescription médicale pour donner un médicament à votre bébé. Une MAM est en effet une maison où une nounou s’occupe de 2 à 4 enfants. La situation est plus souple dans ce cas, car le nombre est moins élevé que dans une crèche. Le risque de contagion est moins élevé également.

L’adaptation : quelle est la meilleure solution pour la sociabilisation??

Considérant qu’une nounou peut aussi s’organiser en une sorte de maison d’enfants, on pourrait se demander quelle est la différence entre une crèche et une MAM en ce qui concerne l’adaptation du petit. En effet, dans un cas ou dans l’autre, votre enfant crée ses premiers liens affectifs et sociaux. Cependant, le jardin d’enfants l’emporte sans doute sur les assistantes maternelles.

Particularités de la crèche

D’abord, la garderie dispose d’un personnel pluridisciplinaire et hautement qualifié : des auxiliaires de puériculture, des éducatrices de jeunes enfants (EJE), des puéricultrices, etc. Ils sont tous présents pour aider votre enfant à s’épanouir et à bénéficier de tous les soins et de l’attention nécessaires.

Ensuite, le jardin d’enfants accueille chaque jour des petits de l’âge de votre bébé. Ce dernier se retrouve donc dans un monde rempli de petits de son âge, dans lequel il n’a d’autre choix que de s’épanouir. Il crée ainsi très facilement des liens et se prépare à faire ses premiers pas dans le monde de l’école.

Enfin, la garderie propose constamment des activités constructives et amusantes, des projets éducatifs et pédagogiques pour faciliter le développement de votre enfant. De plus, elle dispose de nombreux jouets, de structures de motricité et de matériels créatifs afin de développer sa créativité. La crèche offre donc à votre bébé tout ce dont il a besoin pour sa sociabilisation et ses premiers pas dans le monde.

Particularités de la MAM

En ce qui concerne la MAM, elle offre bien moins d’options que le premier mode de garde. L’assistante maternelle a sous sa bienveillance un nombre limité d’enfants (2 à 4). La sociabilisation se fait donc lentement. La nounou dispose aussi de peu d’équipements et de moyens. Les enfants n’ont comme distraction que quelques jouets, la télévision et les jeux dans le parc.

L’avantage avec ce mode de garde, c’est l’attention individuelle que porte l’assistante à votre enfant. En effet, les premiers mois de la séparation, votre bébé a besoin d’une attention maternelle. En garderie, lorsque le nombre d’enfants est plus élevé pour le personnel présent et qu’ils pleurent, il est difficile d’accorder à chacun d’entre eux l’attention dont il a besoin.

Les repas

La différence sur ce point n’est pas très énorme entre la crèche et la nounou. Ce que votre enfant mangera à la garderie dépend de l’organisation de cette dernière. En général et en absence d’une allergie particulière, le menu est le même pour tous les petits du même âge.

Cependant, la sécurité alimentaire est surveillée et réglementée. De plus, l’équilibre alimentaire est totalement respecté. Vous avez aussi la possibilité, selon la politique de la crèche, de fournir ce que vous voulez faire manger à votre bébé.

En ce qui concerne l’assistante maternelle, dans la majorité des cas, vous fournissez l’aliment de votre enfant ou les frais de repas. Avec une nounou privée, il vous suffirait de lui donner les instructions nécessaires.

Dans une MAM, le repas se fait dans une ambiance conviviale et familiale. Elle tient compte des allergies éventuelles ou des régimes spéciaux. Les menus sont plus variables et s’adaptent au jour le jour. De plus, les assistantes peuvent faire participer les enfants les plus âgés à la cuisine, ce qui les aide à apprendre de petits trucs. De plus, elles sont formées à la sécurité alimentaire pendant au moins 120 h.

L’éveil

La crèche dispose des ressources nécessaires pour offrir à votre bébé tout ce qu’il lui faudra pour se développer. Il s’agit là d’un avantage du jardin d’enfants par rapport à la nounou. Il dispose en effet d’un grand nombre de jouets, de jeux attractifs et pédagogiques, d’éveil culturel, de livres, d’activités et de projets adaptés à divers âges. On distingue par exemple les clubs de lecture de contes et des ateliers de musique.

Cette garderie a aussi à sa disposition des éducatrices de jeunes enfants qui supervisent chacune de ces activités et qui se chargent d’attribuer à chaque enfant ce qui lui correspond.

L’avantage d’une nounou, que ce soit privé ou d’une MAM, est qu’elle offre à votre enfant le cadre familial que vous lui aurez offert vous-même. Elle pourrait lui lire un livre, jouer avec lui, lui lire ses premières comptines. Dans une MAM, il fera ses premières activités avec ses copains.

De plus, l’assistante maternelle d’une MAM peut emmener votre petit retrouver d’autres de son âge dans les Relais Assistantes Maternelles (RAM). Pendant une demi-journée, ils y font divers jeux, jouent au toboggan et participent à de diverses activités supervisées par une EJE.

La sécurité, l’hygiène et les équipements

Aussi bien au niveau de la crèche qu’au niveau des nounous, certaines dispositions sont prises pour le bien des tout-petits.

Au niveau de la crèche

La crèche est un endroit prévu pour accueillir un grand nombre de petits enfants. Elle a donc été aménagée comme cela se doit et dispose du personnel qualifié pour répondre à toutes les exigences. Plusieurs normes régissent son fonctionnement et plusieurs contrôles de la Protection Maternelle Infantile (PMI) se font périodiquement.

Ainsi, le jardin d’enfants dispose d’une hygiène sans faille et les locaux sont sûrs. Les accidents y sont presque inexistants. En effet, le mobilier est adapté à l’âge des occupants du lieu, aucun fil électrique n’est laissé en vrac et les normes de sécurité y sont respectées à la lettre. De nombreux assistants et experts en puériculture veillent également à la sécurité de votre bout de chou.

De plus, les crèches disposent d’un grand espace et d’un grand nombre d’équipements adaptés à l’épanouissement de votre bébé. Il s’agit entre autres des jouets règlementaires, des structures de motricité, des matériels de créativité, des éléments de puériculture, des couches, du lait infantile, etc.

Au niveau des nounous

En ce qui concerne la nounou, elle se doit de respecter un grand nombre de règles de sécurité avant d’obtenir son droit d’exercer. Le service d’assistance maternelle est donc hautement réglementé et régulièrement contrôlé. Lorsque vous optez pour une nounou privée, vous pouvez vous rassurer en ce qui concerne la sécurité et l’hygiène de votre enfant. En ce qui concerne l’équipement, c’est vous-même qui le fournissez.

Par contre, les MAM sont aménagées pour assurer la sécurité et l’hygiène de tous les enfants qu’elle accueille. Elles sont également soumises à de nombreuses normes de sécurité et d’hygiène. La PMI y effectue régulièrement des contrôles. Du côté de la sécurité et de l’hygiène, vous n’avez donc aucun souci à vous faire. Vous pouvez toutefois y faire un tour pour visiter la maison.

Notre avis sur la question

En définitive, pour opérer votre choix entre une crèche et une nounou, tout va dépendre de votre situation économique et de vos désirs. Si vous voulez opter pour une approche individuelle et maternelle, sans éloigner votre enfant d’un cadre qui s’apparente à un cadre familial, nous vous suggérons l’assistante maternelle. Elle a l’avantage de s’adapter aux horaires. La sécurité et l’hygiène sont également au rendez-vous.

Cependant, les tarifs d’un service d’assistance maternelle sont bien plus élevés que ceux d’un jardin d’enfants. Les MAM possèdent moins d’équipements et donc des distractions moins variées. Votre petit interagira donc avec très peu d’enfants, ce qui ne serait pas avantageux pour vaincre sa timidité.

La crèche, par contre, peut être vue comme un premier pas dans le monde scolaire. Votre petit a la possibilité d’interagir avec un nombre élevé d’enfants. Il a également à sa disposition un certain nombre de jouets, d’activités et de personnel qualifié pour se développer et s’éveiller.

Le bémol avec ce mode de garde, c’est que l’enfant se retrouvera dans un monde qu’il ne connait pas. L’adaptation sera donc difficile au début. Il recevra aussi moins d’amour et d’attention personnelle qu’avec une nounou. De plus, les horaires sont imposés et vous devez vous y conformer.

Informations

Laisser un commentaire