Skip to main content

Pendant leur enfance, la santé des enfants est très fragile. En effet, en raison de la faiblesse de leur organisme, il est important de leur assurer une alimentation saine. Cependant, certaines maladies récurrentes sont capables de porter atteinte à leur bien-être. C’est le cas de l’érythème infectieux. Découvrez plus d’informations au sujet de cette maladie et des parades qu’on peut y trouver.

L’érythème infectieux : qu’est –ce que c’est ?

L’adaptation en crèche d’un bébé peut prendre beaucoup de temps. Et pour cause, des maladies peuvent perturber leur confort. L’érythème infectieux est l’une des maladies infantiles les plus fréquentes. Parmi les 6 maladies que peut avoir un bébé, il possède une forte capacité de transmission et est la cinquième maladie. Son caractère viral lui est attribué par une forme de virus : le parvovirus B19. Par ailleurs, vous pouvez chercher à savoir comment un bébé attrape la Roseole, la sixième maladie.

Comment se contracte la cinquième maladie ?

Pour qu’un enfant contracte l’érythème infectieux, il doit avoir été exposé au virus de façon directe. En réalité, le parvovirus se contracte par les voies respiratoires. Il s’agit en l’occurrence:

  • du nez ;
  • de la bouche ;
  • et de la gorge.

Une fois au sein de l’organisme en passant par ces voies, il se propagera dans l’ensemble du corps. Par ailleurs, les gouttelettes respiratoires sont aussi des vecteurs de la maladie. À ce niveau, il peut s’agir de simples crachats, de la salive, des sécrétions du nez et plus encore.

En dehors des moyens ci-dessus présentés, l’érythème infectieux peut aussi se transmettre par deux autres voies. D’abord, il s’agit de la voie sanguine à travers les plaies et la transfusion sanguine. Ensuite, les femmes enceintes qui contractent le parvovirus B19 peuvent parfois transmettre le virus à leur foetus, via la placenta.

Comment savoir si votre bébé souffre d’un érythème infectieux ?

Vous vous dites sans doute, comment comment savoir si mon bébé est malade ? Pour déceler un érythème infectieux, il est important d’attendre jusqu’à trois semaines. Avant ce délai, il n’est pas possible de percevoir les symptômes. Une fois atteint, plusieurs symptômes apparaîtront sur le corps de votre bébé.

Une coloration rouge des joues

Lorsqu’il contracte l’érythème, les joues de votre bébé seront couvertes d’un genre de masque de couleur rouge. Pour reconnaître cette éruption cutanée, sachez qu’il se présente comme une paire de claques.

Des boutons rosés

Après l’apparition de ces premiers symptômes, vous observerez des boutons de couleur rosée sur la membrane et le tronc. Notez que le centre de ces boutons est un peu clair. Par ailleurs, il est fort probable qu’ils démangent l’enfant. Dans ce cas, sachez que vous agirez comme pour soulager un bébé qui a une bronchiolite.

Des symptômes du rhume

Un enfant atteint de l’érythème présentera aussi des symptômes du rhume. Attendez-vous donc à observer :

  • une toux sèche ;
  • la fièvre ;
  • la fatigue ;
  • les douleurs musculaires.

Quelle est la durée d’un érythème infectieux ?

La durée d’un érythème infectieux varie en fonction de l’âge de l’enfant. Il est possible d’en observer sur la peau de bébé jusqu’à ses trois semaines.

En raison de l’existence de soins adéquats et efficaces, il peut être soigné en un temps restreint. En outre, en ce qui concerne l’établissement d’une quarantaine, elle n’est utile que dans les cas où l’enfant peut contaminer d’autres. Cette période ne dure quant à elle, que 5 jours.

Quel traitement pour un érythème infectieux ?

Il est possible de faire face à la cinquième maladie en un temps record. Il existe en effet, plusieurs traitements possibles. Le traitement dépendra du diagnostic.

Si l’érythème n’est pas contagieux, votre médecin pourra vous prescrire des anti-inflammatoires et des antibiotiques. Il est également possible d’utiliser des crèmes pour soulager la fièvre et les douleurs.

Dans certains cas, l’érythème peut disparaître spontanément, mais il est important de consulter le médecin si la fièvre persiste. En cas d’érythème contagieux, votre médecin peut vous recommander des antibiotiques en guise de traitement de cette infection bactérienne.

Dans les cas graves, il peut être nécessaire d’administrer un médicament pour réduire l’inflammation. Il est également possible de prescrire des médicaments pour soulager la douleur.

Des activités calmes

Pour soulager votre enfant de cette maladie infantile, il est primordial de l’aider à pratiquer des activités calmes. En effet, le repos est indispensable à sa récupération.

Une hydratation fréquente

Il est aussi capital de veiller à ce que l’enfant ne manque en aucun cas d’eau. Aidez-le à boire de façon régulière. Pour varier de goût, vous pouvez lui donner en dehors de l’eau, de la soupe ou encore du jus.

Des comprimés adéquats

Il existe plusieurs médicaments pouvant soulager votre enfant du mal. S’il est fiévreux ou s’il se tord de douleur, vous pouvez lui donner de l’acétaminophène ou des produits jouant le même rôle. Si vous choisissez d’administrer des médicaments à votre enfant, il est important que vous veilliez au respect méticuleux du dosage. Pour cela, lisez bien la notice ou demandez conseil à votre pharmacien.

Les lotions

À l’instar des comprimés, il existe des lotions ayant les propriétés adéquates pour soulager les démangeaisons. C’est le cas des lotions faites à base de calamine.

La protection des rayons solaires

Il faut surtout éviter que l’enfant soit exposé aux rayons solaires. Ils peuvent accentuer les démangeaisons voire entraîner de fâcheuses complications.

Comment prévenir l’érythème infectieux ?

Comme on le dit d’habitude, il est toujours préférable de prévenir que de guérir. Même s’il n’existe pas de vaccin connu pour le prévenir, adopter des gestes barrières est la solution idéale pour limiter sa transmission. Pour ce faire, vous devez :

  • veiller à la propreté des mains et du visage de votre bébé ;
  • éviter de le laisser jouer dans les flaques d’eau ;
  • lui laver fréquemment les mains

En cas d’érythème, vous devrez aussi éviter les contacts avec les personnes qui présentent des symptômes de la maladie. Il est donc important de rester chez vous et d’éviter tout rassemblement. En outre, évitez d’utiliser des produits cosmétiques ou de la lessive pour le lavage.

Vous pouvez également utiliser du savon ordinaire et de l’eau chaude. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Ainsi, l’érythème infectieux est une maladie infantile qu’on peut traiter avec facilité avec les bons gestes.

Informations

Laisser un commentaire