Skip to main content

Lorsqu’un bébé est placé dans une crèche pour la première fois par ses parents, il est indéniable que la manière dont les référents le prennent en charge soit au coeur des polémiques. En effet, nombreuses sont les mamans qui après une rude semaine d’adaptation sont préoccupées par le bien-être de leur enfant à cause de leur instinct de mère. Toutefois, les crèches étant des institutions qui au fil des années ont évolué, se veulent rassurantes. Découvrez donc les éléments qui permettent de déterminer si les enfants sont bien pris en charge ou non dans ces institutions de garderie.

Soutien irréprochable des bébés à la crèche : les éléments qui ne trompent pas

Aujourd’hui les crèches sont les solutions pour garder les enfants durant les précieuses heures d’occupation de leur parent.

Mais, on remarque quelquefois que ces derniers sont soucieux de la façon dont leurs bébés sont pris en charge en leur absence.

Il convient donc de rappeler qu’aucun parent ne pourrait laisser son enfant dans une crèche qui n’a pas bonne réputation.

Qui dit bonne réputation, dit bonne prise en main de ces bébés adorables.

Car si un bébé est mis dans une crèche qui a bonne réputation, après une période de transition (pas toujours facile), les changements attendus ne feront pas long feu pour se manifester.

Alors qu’avec une insertion dans une crèche qui a mauvaise réputation, le résultat sera regrettable.

Comment se déroule une adaptation en crèche ?

Il faut rappeler que les crèches ont chacune leurs propres programmes d’insertion et de prise en charge.

Néanmoins, ce n’est pas un problème dans le processus d’adaptation, car même différents, ces programmes ont tous des buts en commun : le bien-être et le développement des bébés. D’ailleurs, certaines aptitudes de ces derniers à la crèche en disent long.

Le bébé a un visage épanoui et ne pleure plus souvent

Eh oui, dans l’adaptation en crèche d’un bébé, le visage des enfants devient plus souriant à la plus grande satisfaction des parents.

En effet, les bébés qui ont l’habitude de fondre en larmes une fois séparés de leur parent, s’adaptent vite au rythme du milieu où ils sont au quotidien gardés.

Et pourquoi le bébé pleure au retour de la crèche ? Parce que trop habitué à la présence de ses parents, le bébé dans les premières semaines d’adaptation a peur et est désorienté .

Mais en côtoyant d’autres enfants et adultes qui font bien leur travail, l’enfant apprendra à canaliser ses émotions et à acquérir d’autres capacités.

Comme le disent certaines références, c’est la société ou l’environnement dans lequel vit l’être humain qui façonnent son comportement.

De plus, avec les professionnels qui sont à leur petit soin tout le temps (changer leur couche, leur faire à manger, …), les bébés s’épanouissent bien à la crèche.

L’enfant devient plus attentif

Vivre et s’épanouir au quotidien dans une crèche permettent aux enfants de développer leur sens de l’observation.

De ce fait, l’esprit de l’enfant s’affine au fur et à mesure avec le programme de la crèche qu’il suit.

D’ailleurs, il devient plus attentif à son environnement et est toujours curieux de connaître ou toucher tout ce qui l’entoure.

Les jeunes enfants se développent rapidement

Un bébé se développe plus tôt s’il est séparé de ses parents et mis en crèche avec d’autres enfants de son âge. Beaucoup doivent comprendre qu’à ce niveau, le programme conçu par les crèches aide les enfants à s’adapter et à cultiver des compétences sociales et cognitives qui dépasse leur âge.

En effet, de nombreuses activités sont organisées avec les enfants pour développer leur sens et faire travailler leurs méninges.

Ces activités sont bien sûr élaborées en fonction de l’âge de chaque enfant.

Des tapis d’éveil aux jeux de mots en passant par le jeu de stimulation et autres loisirs : autant d’activités qui ne peuvent être citées ici, tant la liste est longue.

L’enfant est plus actif

Comme nous l’avons dit plus haut, les professionnels des crèches conçoivent des activités pour permettre aux enfants de se mouvoir et de faire travailler leurs mains.

De plus, l’équipe en garde des enfants de la crèche font des séances de lecture pour capter leur attention et faire remuer leur langue (pour les enfants qui apprennent à parler bien sur).

Résultat, les bébés qui autrefois faisaient les mêmes mouvements bougent beaucoup plus et leur façon d’articuler les mots semble plus accentuée ou claire.

En définitive, c’est grâce aux attitudes des bébés inscrits en crèche que les parents arrivent à déterminer si leurs prises en charge sont bien faites.

De plus, il faut aussi noter que les parents sont les premiers responsables du choix de la crèche pour le suivi de leurs précieux bébés.

C’est pour cette raison que les experts en la matière conseillent de faire des choix judicieux en fonction des qualités et des avis reçus sur ces institutions.

Informations

Laisser un commentaire