Skip to main content

Si à l’issue de vos réflexions, il a été convenu que la solution idéale est la crèche, alors une question spéciale se pose. Cette dernière s’énonce comme suit : à quel âge dois-je mettre mon bout de chou à la crèche ? 3 mois, 6 mois ou peut-être 9 mois. Dans cette réflexion, il arrive même de se demander s’il y a réellement une période opportune pour prendre cette disposition. Suivez !

L’âge idéal pour une crèche : que retenir à propos ?

Les différentes observations concernant celui qui gardera l’enfant sont variées. Les avis sont de façon générale partagés entre la nourrice ou encore une adjointe maternelle et les crèches. Chacun fait son choix qu’il justifie suivant ses convictions. Un autre des points de divergence observés est l’âge idéal pour mettre l’enfant à la crèche.

Cela va vous surprendre, mais il n’existe pas d’âge idéal pour placer un enfant à la crèche. En réalité, ce processus de séparation dépend en grande partie de l’état de préparation des parents. En effet, plus tôt les parents se décident, mieux ce serait, car il est très difficile pour de jeunes parents de confier leurs enfants à 2 ou 3 mois d’âge. Cela s’explique puisque c’est durant cette période que l’attachement se développe.

Cependant, vu que le congé de maternité est limité à 10 semaines, la majorité des bébés commence à être gardé à cet âge. Comment rassurer un enfant à la crèche ? Cette question mérite à partir de cet instant toute l’attention des parents. Pour la mère, il est temps de reprendre le service suivant des horaires habituels.

Bien que le bébé soit encore très jeune, la réussite de ce passage émane de la préparation en amont de toute la famille.

L’angoisse de la rupture

La question suivant l’âge idéal est très souvent discutée certes, mais il faut reconnaître que l’angoisse d’une séparation peut engendrer des répercussions négatives. En réalité, l’angoisse de la rupture est une phase logique du développement de l’enfant qui apparaît vers les 8 mois d’âge.

D’une façon générale, cette période est fragile et il est recommandé de garder votre enfant à la maison. C’est à cette période précise que les enfants commencent par prendre conscience de leurs propres personnes. Il arrive à faire la différence entre leurs entourages et les personnes inconnues.

L’enfant commence à perdre certains réflexes, dont celui de sourire aux inconnues. Il prend le temps d’observer scrupuleusement chaque individu. Comment adapter un bébé d’un an à la crèche ? Cette question demande dans cette situation beaucoup de réflexion. En effet, l’enfant à cet âge devient moins flexible. Dès qu’il ne remarque plus votre présence, il se met à pleurer.

Dès qu’on lui change de milieu, il a plus de difficulté à l’accepter. Prendre un repas ou s’amuser en terrain inconnu se révèle également difficile. Alors, mettre votre enfant à la crèche à cet âge demandera plus d’effort de même qu’un travail plus subtil.

Préparation mutuelle : période d’adaptation

C’est une période qui s’avère nécessaire pour faciliter la transition vers la séparation. C’est un temps fort du processus permettant à votre bout de chou de prendre connaissance des changements qui s’imposent et de s’y adapter progressivement. Les parents doivent faire de même.

Cependant, l’adaptation en crèche d’un bébé est une phase transitoire de 7 à 21 jours. Il a pour objectif de permettre à l’enfant de faire la connaissance de son nouveau milieu. Du côté des parents, cette période transitoire leur permet d’en savoir davantage sur l’agence de garde et les personnes qui s’occuperont de leur bébé.

Le meilleur âge pour mettre bébé à la crèche varie en fonction des contraintes et convictions de chaque parent. Toutefois, il faut noter que l’adaptation d’un enfant de plus de 8 mois en crèche est plus difficile que celle d’un bébé de 10 semaines.

Informations

Laisser un commentaire